1892
1,1 millions de têtes répartis dans l’Ouest de la France, allant de la Loire à la Gironde : 3ème race française

1893 : Création du Herd Book ParthenaisUne race utilisée pour une triple fin : Travail / Lait / Viande
Bœufs au travail
des bœufs puissants, avec un
fort gabarit destinés à la traction
concours 1946
Concours de La Mothe Saint
Héray - 1946
stand herd book
des animaux engraissés avec
une qualité bouchère déjà reconnue

1940 - 1970 : une chute des effectifs
schéma chute des effectifs le croisement industriel
l’arrivée de races laitières spécialisées
l’arrêt de la traction animale
les grandes épidémies

1965 : 12 adhérents au Herd Book !
 
1970 - 1980 : Une Reconversion Historique, orientation vers une production de viande
1971 : Mise en place d’un schéma de sélection orienté exclusivement vers une production de viande
Utilisation de taureaux d’insémination artificielle à caractère viande
1980 : 8 000 vaches reproductrices (source : RGA)
1983 : Création de l’UPRA Parthenaise
La parthenaise, une race à viande à part entière
1988 : 7 067 vaches reproductrices (source : RGA)

1990 - 2010 : Une race reconnue en plein développement
uen race reconnue en plein développement

2000 : 22 000 vaches reproductrices (source : RGA)

puce-verte 2006 : Obtention du label rouge racial

2008 : Restructuration de l’UPRA Parthenaise en Organisme de Sélection
Délivrance de l’agrément d’Organisme de Sélection par le ministère de l’agriculture et de la pêche

2010 : 38 000 vaches reproductrices (source : IPG)

Une race reconnue
 




Quelques abbréviationsHerd Book : Livre généalogique de la race
UPRa Parthenaise : Unité de sélection et de Promotion de la Race Parthenaise
RGA : Recensement Général Agricole
IPG : Identification Généralisée Permanente

Origine et histoire


Carte de FranceLe berceau de la race est située en Gâtine, au coeur du département des Deux-Sèvres. La principale zone de développement est le Poitou-Charentes et les Pays de Loire. En 2010, on comptait plus de 38 000 naissances en race pure.